En bref – semaine du 15/11/10

Comme dimanche dernier, je vous propose un retour rapide sur l’actualité de la semaine.

La blogueuse Louise Ebel (alias Pandora), souvent inspirée par le XIXe siècle, est apparue en début de semaine sur nos écrans d’ordinateur en Cléo de Mérode, célèbre icône fin-de-siècle.

Auguste Renoir, La loge, 1880. The Clark, Williamstown, MA, USA.

Connaissance des Arts nous informe de l’ouverture d’un musée en l’honneur du céramiste Art Nouveau Dalpayrat à Bourg-la-Reine (il s’agit en fait d’une collection de plus de 80 œuvres, exposées à la Villa Saint-Cyr), ainsi que sur la première exposition monographique consacrée à Renoir en Espagne, présentée actuellement au Musée du Prado de Madrid grâce au Sterling and Francine Clark Institute. Il est à noter que la collection Clark sera également présentée au Musée des impressionnismes de Giverny de juillet à octobre 2011… Côté sculpture, La Tribune de l’Art vante la réussite de la salle dédiée au sculpteur Henri de Triqueti au Musée des Beaux-arts d’Orléans.

Pour finir, deux articles à lire dans Le Monde et Libération au sujet de la décision de la Réunion des Musées Nationaux, face au succès de l’exposition Monet au Grand Palais, d’étendre ses horaires en nocturne jusqu’à 23h pendant les vacances scolaires et en non-stop pour les 3 nuits précédant sa clôture, permettant ainsi de rouvrir les réservations, fermées depuis le 8 novembre.

 

Claude Monet, Terrasse à Sainte-Adresse, 1867 © Metropolitan Museum of Art, dist. Rmn / image of the MMA

Je suis justement allée voir Monet au Grand Palais cette semaine. C’est évidemment une belle exposition mais la densité de la foule rend la visite peu agréable. Les personnes avec  un audio-guide se concentrent autour des mêmes œuvres (sans compter les groupes, trop grands, problème récurrent au Grand Palais). La circulation est difficile… Je préfère pour ma part aller voir les œuvres de Monet au musée d’Orsay, à l’Orangerie ou dans les musées des Beaux-arts en province (qu’on aurait tort de sous-estimer). Quelques prêts venus de l’étranger valent toutefois le détour (la Terrasse à Sainte-Adresse du MET de New York, ou la Femme au jardin venue de Saint-Pétersbourg notamment), mais on ne pourra les admirer avec toute l’attention nécessaire, faute de calme et de place…

Publicités
Cet article, publié dans En bref, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour En bref – semaine du 15/11/10

  1. Jean-Pierre dit :

    Je suis bien entendu au regret de devoir partager ton ressenti. J’ai souhaité faire découvrir Monet à mes petits enfants et leur faire partager le plaisir que me procure sa peinture tout en profitant de cette occasion pour « m’enrichir »; mais ce fut le parcours du combattant! Dommage! Je me demande même si les visiteurs peuvent apprécier la richesse de l’exposition et prendre le temps de se faire plaisir, découvrir, contempler(?). Je crains que beaucoup y vont pour pouvoir dire « j’y suis allé », c’est malheureusement le lot de ces grandes rétrospectives.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s